Afin de vous offrir la meilleure expérience web, nous utilisons des cookies et des technologies de suivi conformément à notre politique de confidentialité.

Plus d'info
 

Entre tradition et technologie, le canton de Fribourg marque de son empreinte la Fête des Vignerons 2019. Plus de 25'000 visiteurs deviennent acteurs de leur propre poya.

Durant 25 jours, le jardin Doret sert d’écrin aux trois espaces fribourgeois dont celui dénommé « Le Paradis tèréchtre ». A l’initiative de Fribourgissima Image Fribourg, l’association de promotion de l’image du canton de Fribourg, la structure pavillonnaire représente les quatre saisons. Constituée de bois, elle allie économie, traditions et innovation.

Prouesse technologique, le « Live Poy’art », gigantesque Poya interactive, soulève l’enthousiasme de 25’000 visiteurs. Durant 10 secondes, les hôtes participent à une montée à l’alpage animée en dansant, mimant ou sautant. Des écrans géants situés sur les pavillons diffusent ensuite les mouvements détectés. Les micro-vidéos permettent d’immortaliser ces séquences et de les partager sur les réseaux sociaux.

Des expériences sensorielles uniques
Le temps d’une balade, les visiteurs traversent les saisons à travers les moments forts de chacune d’elles : St. Nicolas, Carnaval ou joies de l’hiver. Projections et odeurs se découvrent ainsi à l’intérieur de plusieurs boîtes. Les prises de vues de Laurent Sciboz, aérostier, projetées au sol donnent aux paysages fribourgeois une nouvelle dimension.  
 
Fribourg marque également sa présence de manière virtuelle via les médias sociaux. Crée pour l’occasion, une web-série retrace l’engagement des Fribourgeois à la Fête des Vignerons. Les douze épisodes touchent quelque 563'000 personnes pour plus de 2,3 millions de vues.