Musée du papier peint

Musée du papier peint au Château de Mézières

Le château de Mézières :
XVIe siècle : première mention d'une domus fortis, à Mézières.
1756 : la seigneurie est rachetée avec le château par Jean-Georges de Diesbach; ce dernier semble avoir utilisé des papiers peints dans les années 1770. Le château reste dans la descendance des Diesbach jusqu'en 1871.
1787-1789 : une aile est adjointe à l'angle nord-est de la bâtisse, les façades sont harmonisées. Le décor intérieur est complètement repris, de façon très soignée et des papiers peints français à la dernière mode sont posés.
1994 : création de la Fondation Edith Moret - Château de Mézières; début des travaux de restauration en collaboration avec le Service des biens culturels du canton de Fribourg.

Un ensemble rarissime :
Dans les années 1770, le papier peint, venu d'Angleterre, connaît un essor extraordinaire sur le continent, en particulier à Paris. Frédéric-François-Victor de Diesbach, commanditaire des travaux de 1787-1789 était officier au service de la France, et au courant des dernières modes : il fait donc appel au papier peint dans les pièces qu'il crée, comme dans celles qu'il transforme. Que ce soit en Suisse ou ailleurs, très peu d'ensembles de papiers peints sont parvenus jusqu'à nous. C'est cette extrême rareté qui a justifié la protection et la restauration du patrimoine exceptionnel retrouvé à Mézières.



Visites guidées : max. 25 personnes

1h00, CHF 80.- + entrée au musée de CHF 4.- par personne (dès 10 personnes)

+ église de Mézières, 30 min., CHF 110.- + entrée au musée de CHF 4.- par personne (dès 10 personnes)

Seulement sur réservation


Le Musée met à disposition des entreprises et des particuliers divers salons pour des réceptions, apéritifs ou séminaires.
plan
satellite