Aux quatre coins du canton, nature rime avec aventure

S’enfoncer dans la forêt à la recherche de la fraîcheur d’une cascade, jouer à l’aventurier en tentant de glisser sur les flots ou pédaler le long du lac de Morat en visitant le Vully, les amateurs d’eau sont servis. Ceux qui lui préfèrent la terre s’éclateront en VTT et les fans d’air s’agripperont aux rochers des Via Ferratas. Et le feu, c’est toujours sous le caquelon à fondue qu’on le retrouve.

1. La plage sans eau salée

Canton de Fribourg

Saurez-vous énumérer tous les lacs du canton? Il y en a treize qui se font tous plus beaux les uns que les autres pour vous donner envie de vous y rafraîchir. Du grand lac de Neuchâtel au petit lac des Joncs, chacun a son favori. Et le Lac Noir, vous connaissez? En plus, ce n’est pas parce que nous n’avons pas de mer que nous manquons de plages où lézarder et profiter de toutes les joies de l’été.

Plus d’infos

2. Pour glisser sur les flots

Canton de Fribourg

Alors, on se mouille ? Ceux qui répondent oui choisiront le téléski nautique « Cable Ski ». Les autres n’ont que l’embarras du choix : pédalo, canoë ou encore Stand Up Paddle. Ce dernier s’apprivoise relativement facilement et on peut en louer un peu partout. On peut aussi embarquer sur un bateau solaire sur le lac de Schiffenen. Et évidemment le canton de Fribourg possède son bateau… fondue sur le lac de la Gruyère !

Plus d’infos

3. Des découvertes en cascade

Canton de Fribourg

Parmi toutes les chutes d’eau que compte le canton, zoom sur les chutes de Chavanettes, un but d’excursion familiale idéal lors des chaudes journées d’été. Elles se situent non loin de la charmante ville médiévale de Rue, plus petite ville d’Europe. C’est l’eau de la Broye qui cascade joyeusement dans la forêt et les chutes sont facilement accessibles à pied. Des pieds que l’on rafraîchira d’ailleurs directement dans l’eau.

Plus d’infos

4. Du Moléson, je vois le canton !

Moléson-sur-Gruyères

Du haut de ses 2002 mètres, le Moléson fait le fier hiver comme été. Ses pentes sont sources de plaisirs divers, qu’on les dévale en VTT ou dans le cadre d’une randonnée, ou encore qu’on les gravisse en toute sécurité le long de l’une de ses deux Via Ferratas. Et si on s’arrête, on peut s’initier à l’astronomie à son sommet ou alors découvrir les secrets de la fabrication du fromage sur l’un de ses alpages.

Plus d’infos

5. Le Vully, un petit paradis !

Vully

La région du Vully a tout pour elle : cultures, vignobles, vues panoramiques sur les lacs de Neuchâtel et de Morat, le Jura et les Alpes depuis le sommet de la montagne qui lui a donné son nom… Elle mérite qu’on s’y attarde et qu’on la visite en mode « slow tourisme », soit à pied ou à vélo. Car si ses hébergements et restaurants valent le détour, c’est aussi le cas de la diversité de sa nature.

Plus d’infos